lundi 25 septembre 2017

Desert home de James Anderson



résumé:

La route 117 coupe le désert de l'Utah.

Le long de cette route, il n'y a rien. Ou si peu. De la poussière à perte de vue, un resto fermé depuis des lustres, quelques maisons témoins d'un vague projet immobilier suspendu pour l'éternité. Et là, dans cette immense solitude, des âmes perdues qui ont fui le monde : les frères Lacey, criminels prêts à tout pour sauver leur peau ; Walt, vieux solitaire dévoré par les remords, qui ne veut plus voir personne et se cloître dans son diner ; John, pécheur repenti, qui traîne chaque été une croix grande comme lui pour échapper à la tentation…
La route 117, Ben la connaît par cœur, lui qui la sillonne toute l'année au volant de son camion.
Et puis, un jour, une apparition. Une jeune femme, belle, étrange, qui joue d'un violoncelle sans cordes. Elle s'appelle Claire, elle est en fuite et Ben est irrésistiblement attiré.
Mais sur la route 117 où règne la folie des hommes, quelle place pour la douceur d'une rencontre ? Le désert n'est pas un lieu pour les rêveurs ; Ben et Claire pourraient bien l'apprendre à leurs dépens… 


mon avis:

Nous faisons la connaissance de Ben Jones. 38 ans camionneur indépendant, solitaire et abandonné à sa naissance. Et Claire, jeune femme splendide qui joue du violoncelle sans corde. Il y a plusieurs protagonistes Walt, octogénaire propriétaire du "well-known désert dîner". Fergus Lacey et les frères Duncan qui vivent dans deux wagons réaménagés. John le prêcheur et sa croix. Ginny l'ado enceinte, paumée et agée de 17 ans qui habite dans une maison abandonné. Et Claire, jeune femme splendide qui joue du violoncelle sans corde. Toutes ces personnes cachent un lourd secret leurs vies avant / après n'ai pas de tout repos et ne les as pas épargner. Ben tombera amoureux de la belle Claire. Claire qui fuit son mari... Mais pourquoi ? La lecture est un peu longue, mais on se prend de sympathie pour toutes ces personnes et les pages se tournent d'elles même. Ben se retrouvera mêler à une histoire sombre. Alors laisser vous porter par le désert de l'Utah et par les histoires des personnages dans une lecture addictive quelque peu violente, mais tellement bien mener. J'ai passé un très bon moment, je note le nom de l'auteur sans hésiter, car pour un premier roman, c'était vraiment bien!

5 commentaires:

  1. Je ne suis pas spécialement tenté par ce livre. Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  2. L'univers me plaît beaucoup, je suis pas mal tentée !

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas? Je suis curieuse, le sujet me plaît!

    RépondreSupprimer