samedi 7 juillet 2018



Résumé: 


Rien ne prédestine ce charmant jeune homme, militaire, à rencontrer celle qui va le détruire durant presque trente ans. Obligé de l’épouser seulement quelques mois après l’avoir rencontré, il endosse une paternité qui n’est pas de son fait. Nous sommes dans les années quatre-vingt. Elle n’aura de cesse de le frapper, l’humilier, le bafouer, salir le nom et la position sociale qu’il lui apporte. 
Sur fond d’alcoolisme et de sexualité salace et scabreuse avec des amants de passage, des « baltringues », cette femme va tenter de l’entrainer dans cette vie dépravée. Jamais il ne tombera dans ce précipice, au grand désespoir de Hyacinthe. Bien qu’il essaie de parler de ce qu’il vit, des coups, des blessures, dont il gardera à jamais les blessures psychologiques, dès qu’une personne intervient afin de le sortir de cet enfer, la seule réponse qu’il peut fournir est « Ce n’est pas de sa faute ». 
Faudra-t-il attendre qu’elle attente à sa vie pour qu’il sorte enfin de cet abîme ?


mon avis : 

Tout d'abord merci à babélio pour l'opération masse critique et pour ce service-presse. 
Tout d'abord, je voudrais vous dire que j'ai apprécié ma lecture tant le thème y est poignant. 
Je l'ai lu en deux jours tant il a était pour moi addictif. 
La première de couverture par compte m'a moins plus, car on dirait une couverture pour roman gay, mais cela est simplement mon ressentie. 
Nous faisons la connaissance de Pierrick qui nous narre son histoire ... Sa terrible histoire avec sa femme hyacinthe. 
Comment elle l'a piégé, humiliée, taper et rabaisser pendant tant d'années. 
Ce qui m'a ennuyer, c'est que tout le monde y compris la famille et belle-famille sont au courant de ce que cet homme subi jours après jour et personne ne bouge ! 
Mais pour ce roman est un roman à lire, car le thème y est toujours tabou ....

lundi 25 juin 2018

Regarde-moi de Aga Lesiewicz


Résumé:


Photographe free-lance à Londres, Kris mène la vie de bohème dont elle a toujours rêvé. Mais la réception d’un étrange e-mail vient jeter une ombre sur son quotidien. Expéditeur anonyme ; pas de texte, juste une pièce jointe : une photo d’elle, prise des années plus tôt sur une scène de crime, à l’époque où elle bossait pour la police. Un cliché que Kris n’avait jamais vu et dont elle ignorait l’existence. 
Bientôt, d’autres messages se succèdent, énigmatiques et angoissants. Des vidéos de l’intérieur de son appartement. Des photos de son fiancé, street artist célèbre, en pleins ébats torrides avec une autre. Et puis, ce montage macabre, simulant sa propre mort.
Harcelée par un troll qui semble parfaitement la connaître, Kris succombe peu à peu à la terreur. Comment démasquer l’expéditeur de ces menaces ? À qui se fier ? Pour Kris, le cauchemar ne fait que commencer


Mon avis : 

Tout d'abord merci aux éditions belfond pour ce service-presse que j'avais vraiment envie de lire. Nous faisons la connaissance de Kris jeune femme heureuse dans sa vie tranquille folle amoureuse de son Anton et bien entourer  niveaux amis et n'oublions pas Véro ! Ainsi que Pixel et Ixel ses deux chats. Malheureusement, sa vie bascule lorsqu'elle reçoit des e-mail bizarre et qu'elle apprend l'infidélité de son amoureux avec qui elle a partagé sept ans de vie commune. Une personne mal intentionnée va même jusqu'à piraté son ordinateur pour envoyé des photos à de tierces personnes.Donc nous menons l'enquête avec elle pour savoir qui lui veux du mal ! Enfin sans vous spoiler, on ne sait pas trop si la personne lui veut du mal ou lui rendre service ... Lui ouvrir les yeux. J'ai beaucoup aimé ce roman dans sa généralité bien qu'un peu que l'auteure nous balade tout le long pour nous offrir un final époustouflant ! Je me suis dit en referment le livre ... Whouaaa, il fallait la trouver cette fin ! Mais vous me comprendrez mieux en le lisant. Aga Lesiewicz fait parti des auteures Karine ou Barbara Abel, je vais suivre et attendre avec impatience une nouvelle sortie. 

lundi 18 juin 2018

Le silence nous appartient de Claire Casti De Rocco



Résumé : 

Ce jour d'été, Augusta ne l'oubliera jamais.Ni le corps sans vie d'Élisa, cette brune aux yeux de jade, flottant dans l'Atlantique.Quatre ans plus tard, Augusta n'est plus que l'ombre d'elle-même quand elle retrouve la terre de son enfance. Au détour des signes étranges qu'elle perçoit, elle n'a plus qu'un choix : se heurter à l'épais mur du silence, pour comprendre les fractures du passé et abolir sa culpabilité. Qui était réellement Élisa ?Quel secret cachait-elle ?Entravée par les tourments, les mystères et les désillusions, la route de la vérité semble bien longue et troublante. Mais parfois, l'amour peut tout changer?Une plongée au c?ur d'un tourbillon émotionnel, sur la côte de beauté, sauvage, entre terre et océan.

Mon avis: 

Tout d'abord merci aux éditions CITY pour ce service-presse!
Nous avons là une sympathique histoire d'une jeune adulte Augusta ! 
On y découvre son secret, les secrets de famille, des parents décèdes.
Son oncle et sa tante et l'attirance pour un jeune homme tout cela avec un soupçon de paranormal.
Pas mal de sujets abordés ... Un véritable plaisir pendant ma lecture. Une écriture fluide et addictive.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler l'histoire. 
Mais c'est une auteure que je recommande et que je lirer de nouveau avec plaisir.


mercredi 6 juin 2018

Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons



résumé: 

Ils pensaient leur plus terrible secret enterré à jamais

En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus de la tombe qu’ils viennent de creuser.

De nos jours. Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue autour d’un foyer d’accueil où elle avait travaillé avant que le lieu ne soit entièrement détruit par les flammes. Un autre employé du foyer est à son tour retrouvé assassiné. Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, est profondément impliquée dans cette enquête. Au mépris des procédures, elle demande aux archéologues de commencer leurs fouilles : plusieurs squelettes sont retrouvés…

mon avis :

Tout d'abord merci aux éditions Belfond pour ce service-presse.
Cinq personnes tiraillées par le même secret ... Un terrible secret enterré à jamais ... 
Mais dix années s'écoulent et survient le meurtre de l'ancienne directrice de l'école. 
Pourquoi s'intéresser t'elle a une fouille archéologique qui se trouve à côté d'une ancienne maison ou elle avait travailler ?!? 
Puis survient un autre meurtre en même temps des restes d'humains sont découvert. 
es ce que les meurtres sont liés !?! Et ses ossements le sont-ils aussi ?
 L'inspectrice Kim Stone et son équipe sont chargées de mener l'enquête. 
Je me suis attachée aux personnages surtout ceux de l'équipe. 
Nous menons l'enquête avec Kim est nous apprenons qu'elle-même était enfant de l'assistance publique. 
En bref, j'ai été littéralement happé par ce premier roman de l'auteure. Une écriture fluide et addictive ! 
On ne s'ennuie pas un instant. 
Et j'ai vraiment beaucoup apprécié la fin pour moi une auteure à suivre !

dimanche 3 juin 2018

La terre des morts de Jean-Christophe Grangé



résumé: 

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.
Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.
Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.


mon avis :

Je n'avais jamais lu de Grangé avant ... Et qu'elle erreur, car si tous ses  livres sont aussi géniaux, ma pile de livres n'ai pas prête de diminuer! J'ai choisi ce livre pour plusieurs choses. D'abord la couverture que j'aime beaucoup, le résumer et ce qui a fini de me décider, c'est l'avis d'une autre blogueuse ... Et comment vous dire, je la remercie beaucoup, car j'ai bien aimé ce livre, mais j'ai était époustoufle par son final vraiment ! Par compte, je vous préviens l'univers et glauque et violent avec du sexe, en veux-tu en voilà. Des strip-teaseuses du Squonk sont retrouvées assassinées à Paris. 
Les corps sont mis en scène (bondage et de rites sadomasochismes). De ce fait, nous faisons la connaissance de l'enquêteur corso. Et là l'auteur nous balade pour son plus grand plaisir, car le final est vraiment incroyable alors ne passez pas devant une lecture aussi top !


samedi 19 mai 2018

Je t'aime de Barbara Abel



Résumé:



Tout d'abord un grand merci aux éditions Belfond pour ce service-presse! Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.

Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.

Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…


Mon avis : 

ATTENTION COUP DE CŒUR !!!!


Le livre commence par l’histoire de trois femmes et de leurs premiers « je t’aime ». Maude, grande artiste portraitiste, qui a deux enfants d’un premier mariage, Suzie, onze ans, et Arthur, quinze ans. Simon, quant à lui, a une fille Alice qui vient d’avoir dix-huit ans, enfant d’un premier mariage (mère décédée). Maude et Simon sont en couple et habitent ensemble dans la maison de Maude. Ils doivent composer avec les enfants, car chacun a son petit caractère.

Mais la décision est telle que chacun règle les problèmes de son ou ses enfants, l’autre n’a pas à s’en mêler.

J’ai bien aimé le personnage d’Alice et son petit secret qu’elle a en commun avec sa belle-mère, Maude.
Eh oui, la demoiselle s’est fait prendre à fumer un joint dans sa chambre.
Nicole, cinquante-quatre ans, est greffière et mère d’un garçon de dix-neuf ans qu’elle aime plus que tout. Une femme très à cheval sur les bonnes manières.
Et enfin Solange, quarante-six ans. Elle est agente immobilière, mariée à Samuel. Ils ont un enfant de neuf ans, Thibaut. Enfant qu’ils n’espéraient plus avoir, un don du ciel pour eux !
L’histoire de ce livre ici peut arriver à monsieur et madame Tout-le-monde... Un accident... une tragédie ! Une tragédie qui engendre le bouleversement de la vie bien rangée de trois familles. C’est pour moi un thriller noir où l’on passe de l’amour à la haine où tout le monde réclame vengeance.
Barbara Abel m’a bouleversée avec son livre addictif, fluide et très bien construit avec un final grandiose !
En bref, si je devais résumer ce livre en une phrase, je dirais ou plutôt je vous donnerais cette citation : « œil pour œil, dent pour dent ».



dimanche 13 mai 2018

Une fille comme les autres de Jack Ketcum


Résumé: 


Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée.
Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s'en foutent, et ceux qui voudraient l'aider. Et vous?

Dans ce roman inspiré d'un fait divers des années 1950, Jack ketchum dresse le portrait d'une petite bourgade américaine où l'horreur se trouve de l' autre côté de la rue. Cinquante ans plus tard, le sujet est toujours d'actualité, le silence est toujours pesant. 
Après "une fille comme les autres", vous ne regarderez plus jamais vos voisins de la même manière.


Mon avis: 


Attention livre très dure émotionnellement !!! Ici, c'est David qui nous raconte son histoire.
30 ans plus tard ! L'histoire de deux sœurs qui ont perdu leurs parents dans un accident et qui dorénavant doivent vivre chez leur tante germaine avec ses enfants. Tout commence bien, Meg fait la connaissance de David un autre garçon de la rue ! Avec qui elle nouera un lien particulier ! Des autres enfants ! En fait , toutes les familles et les enfants de la ville ce connaissance. Et les enfants ont pour habitude de jouer ensemble. Mais dans tout ça il y a "LE JEU" celui qui viendra aux oreilles de Ruth la tatie adoptive qui finira par péter un câble ! (depuis le départ de son ex mari) Et n'aura de cesse de violenter, et abusé des deux filles. Ce livre est d'autant plus dérangeant qu'il est basé sur des faits réels d'une part, et de l'autre, c'est qu'elle "forcera" ses enfants à faire de très vilaine chose surtout Meg. Je ne peux pas dire que j'ai aimé ni que je n'ai pas aimé simplement, je voulais enfin savoir l'issu de cette terrible histoire. L'auteur ni ne va pas de mains mortes avec les descriptions. Je le conseille à ceux qui ont le bien. accroché! C'est un livre qui restera craver en moi tant il est bien écrit et tant les tortures sont à la limite du supportable parfois!